Warning: imagecreatefromstring(): Data is not in a recognized format in /homepages/35/d732838370/htdocs/baronpat/wp-content/plugins/fbomatic-facebook-post-generator/fbomatic-facebook-post-generator.php on line 4097

Warning: imagecreatefromstring(): Data is not in a recognized format in /homepages/35/d732838370/htdocs/baronpat/wp-content/plugins/fbomatic-facebook-post-generator/fbomatic-facebook-post-generator.php on line 4109

Repères sur le marché de l’Or

Ce qu’il faut savoir

Trop souple à l’état pur, l’or utilisé pour les bijoux est presque toujours mêlé à d’autres métaux pour gagner en rigidité.

Officiellement (depuis 1993), on ne devrait évoquer que les millièmes pour parler de son titre, c’est-à-dire de sa teneur en métal précieux. Ainsi, l’indication 750 millièmes (ou 750 ‰) signifie-t-elle la présence de 75 % d’or. Cependant, le carat reste encore présent dans tous les esprits. Rien à voir avec l’unité de poids utilisée en joaillerie (0,2 gramme), un carat correspond à une teneur en or de 1/24è. L’or 24 carats est donc quasi pur (99,9 %). Le 18 carats correspond à 18/24è soit 75 %, c’est la norme la plus courante en France. Mais les pays d’Europe du Nord et les Anglo-Saxons utilisent souvent des titres inférieurs comme le 14 carats (14/24è, soit 58,3 % d’or).

La couleur naturelle de l’or peut être modifiée selon les métaux qu’on y adjoint. L’or jaune est obtenu en le mêlant à de l’argent et à du cuivre. L’or blanc ou gris est obtenu grâce à un ajout de cuivre, d’argent et de palladium. Souvent cet or là est rhodié, c’est-à-dire couvert d’une fine couche de rhodium pour lui donner l’aspect le plus blanc possible. Quant à l’or rouge ou rose, il doit sa couleur à la présence plus ou moins forte de cuivre. Plus rare, l’or bleu s’obtient par adjonction de fer ou de cobalt, l’or violet avec de l’aluminium, et l’or vert grâce à de l’argent.

Un bijou en or doit comporter 2 poinçons : l’un de responsabilité, l’autre de garantie. Le premier correspond à la signature du fabricant. Lorsqu’elle est inscrite dans un losange, il s’agit d’un produit français, sinon la signature figure dans un ovale. Quand au second, il garantit la teneur en or des objets. En France, la tête d’aigle est utilisée pour l’or 18 carats, la coquille Saint-Jacques pour le 14 carats et le trèfle pour le 9 carats. D’autres pays peuvent utiliser des symboles différents.

Évolution du cours de l’Once d’Or

De janvier 1982 à décembre 1999 (CT) : perte sur ce marché

De 1895 à 2009 (LT) : gain sur ce marché

De 2000 à 2011 (TCT) : l’once d’or passe de 300 $ à 1.900 $

Plus haut historique en janvier 1980 : il atteint 850 $ ce qui représenterait 2.100 $ si l’on tient compte de l’inflation.

Les titres pour investir – l’or papier

– les Fonds
– les valeurs cotées (minière – extraction d’or)
– les trackers, les certificats (risque de contrepartie)

Les trackers sont indexés sur :

– l’once d’or
– le lingot

Les banques stockent l’or physique détenu en contrepartie des trackers. Mais on n’a aucune certitude que la quantité d’or sous forme d’ETF existe sous forme d’or physique, aucune possibilité de récupérer l’or. En cas de faillite de l’organisme vendeur, on peut perdre son investissement.

L’or physique

Cet actif n’offre pas de rendement.
Sa détention entraîne des frais (conservation, assurance).
Fiscalité dissuasive.

L’once d’or

Mesure de poids anglo-saxonne valant 31,103 g pour les métaux précieux.

Pièce d’or

Elle vaut le cours de l’or moins 15 % qui est le prix pour la faire fondre.

Sauf si cette pièce a été frappée en série limitée.

Commission de transaction = 1,25 %.

Le compte-or

En Suisse, les investisseurs disposent de la possibilité de détenir de l’or par le biais d’un outil ne présentant pas les problèmes liés à sa détention physique, ni même les risques de l’or-papier : il s’agit du compte-or.

Le client détient une créance contre sa banque à laquelle est rattachée une option lui permettant de demander la livraison de l’or physique correspondant, lui-même stocké dans les coffres de la Banque nationale suisse.

Les réserves officielles d’or détenues par les banques centrales (en tonnes) à septembre 2011

– États-Unis : 8.135
– Allemagne : 3.401
– FMI : 2.814
– Italie : 2.452
– France : 2.435
– Chine : 1.054
– Suisse : 1.040
– Russie : 851
– Japon : 765
– Pays-Bas : 612

Taxe sur les métaux précieux

Les ventes d’or physique d’investissement sont taxées en France de deux manières :

  • Taxe forfaitaire à 11,5 % sur la valeur du bien vendu
  • Taxe sur la plus-value réelle (différence entre les prix d’achat et de vente) à hauteur de 36,2 % avec un abattement de 5 % par an au-delà de la deuxième année de détention

Remarque

Un bijou ancien est taxé à 6,5 % si sa valeur dépasse 5.000 €

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection des données personnelles

Nous avons mis en place des moyens techniques et des procédures sur notre site internet afin de garantir sa conformité avec le règlement Européen sur la protection des données personnelles. Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité des données pour en savoir plus.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.