L’offre au public de titres financiers

L’ordonnance du 22 janvier 2009 relative à l’appel public à l’épargne substitue à la notion française d’appel public à l’épargne la notion européenne d’offre au public de titres financiers.

Avantages pour l’entreprise
– augmentation du capital
– image de marque revalorisée
– valorisation de l’entreprise
– possibilité de payer ses créanciers ou faire des acquisitions avec ses propres actions

Inconvénients pour l’entreprise
– risque de se faire racheter par un concurrent
– si mauvaise gestion financière, sanction immédiate du marché
– obligation de publication des comptes et de sa stratégie
– une partie des actions est aux mains d’investisseurs institutionnels étrangers

Avantages pour l’actionnaire
– dégager une plus-value
– accroître la liquidité des titres
– transmission d’entreprise
– augmentation des dividendes

Inconvénient pour l’actionnaire
– impossibilité de minorer la valeur des actions lors de la déclaration ISF

Les procédures d’introduction

l’offre à prix ferme
l’offre à prix minimal
l’offre à prix ouvert
la cotation directe
les privatisations

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection des données personnelles

Nous avons mis en place des moyens techniques et des procédures sur notre site internet afin de garantir sa conformité avec le règlement Européen sur la protection des données personnelles. Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité des données pour en savoir plus.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.