Les Turbos

Le Turbo amplifie la performance d’un actif sous-jacent. Il peut avoir ou non une date d’échéance (tout dépend des émetteurs et du type de sous-jacent).

On privilégie un Turbo quand on a une conviction forte à la hausse ou à la baisse.

Il n’y a pas d’option sur un Turbo (contrairement à un warrant), ce qui signifie qu’il y aura un impact très limité de la volatilité sur le prix du Turbo et que la valeur temps n’aura pas d’effet non plus.

Un Turbo call peut conserver sa valeur si le cours du sous-jacent ne bouge pas (contrairement à un warrant du fait de la valeur temps et de la volatilité).

Si j’anticipe un scénario neutre ou des performances étales sur une action alors je peux privilégier un Turbo. En effet, le principal inconvénient de ce produit, c’est son prix d’exercice qui est aussi une barrière désactivante. Si le cours de l’action touche le prix d’exercice du Turbo, soit le niveau de la barrière, le Turbo expire prématurément et ne vaut plus rien. Il faut donc être très vigilant sur le niveau de cette barrière.

Mais la barrière désactivante constitue aussi l’une des forces du Turbo puisqu’elle permet de ne pas perdre plus que ce que l’on a investi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection des données personnelles

Nous avons mis en place des moyens techniques et des procédures sur notre site internet afin de garantir sa conformité avec le règlement Européen sur la protection des données personnelles. Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité des données pour en savoir plus.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.