Warning: imagecreatefromstring(): Data is not in a recognized format in /homepages/35/d732838370/htdocs/baronpat/wp-content/plugins/fbomatic-facebook-post-generator/fbomatic-facebook-post-generator.php on line 4240

Warning: imagecreatefromstring(): Data is not in a recognized format in /homepages/35/d732838370/htdocs/baronpat/wp-content/plugins/fbomatic-facebook-post-generator/fbomatic-facebook-post-generator.php on line 4252

Les opérations sur titres : L’OPRA

OPRA = offre publique de rachat d’actions

Objectifs

– Réduction de capital non motivée par des pertes, avec annulation des titres. Depuis la loi de 1997, les sociétés peuvent réduire leur capital en rachetant leurs actions.
– Attribution de titres aux salariés au titre de l’épargne salariale ou attribution d’actions gratuites aux dirigeants.
– Réguler le cours de bourse avec annulation des titres.
– Régler une acquisition par OPE.
– Se protéger d’une OPA.

Opération

Réalisée par le biais d’un programme de rachat réglementé.

Avec la faiblesse des taux d’intérêt, les sociétés cotées en bourse qui disposent d’une trésorerie abondante placée en produits monétaires ne tirent plus une rentabilité suffisante de ce poste.

Pour mieux rémunérer leurs actionnaires en l’absence de projet d’investissement, elles préfèrent racheter leurs propres actions et les annuler. Ces rachats permettent de restituer aux actionnaires une partie des richesses qui leur reviennent.

En rachetant ses propres actions et en les annulant, la société réduit le nombre de titres en circulation et augmente ainsi le bénéfice net par action (BNPA) et l’actif net par action. On dit alors que les rachats d’actions jouent un effet relutif sur le BNPA.

La réaction du marché a toujours été positive, les cours progressant après l’annonce de ces opérations. Cet impact n’est cependant valable que dans un laps de temps assez court et dans un contexte de marché favorable.

Le rachat d’actions peut également être utilisé par les sociétés qui souhaitent se prémunir contre une prise de contrôle inamicale. En renchérissant le prix de leurs titres à court terme, celles-ci font augmenter le coût des offres publiques lancées contre elles.

Réglementation

Une note d’information doit être soumise au visa de l’AMF avant que l’assemblée générale appelée à autoriser le programme de rachat ne se prononce.

Cette note précise notamment les finalités du programme et l’utilisation qui sera faite des titres rachetés, la part maximale du capital concernée, le nombre de titres que l’émetteur se propose d’acquérir et le montant maximal consacré à la réalisation du programme.

Remarque

Les programmes de rachat d’actions ont permis le développement de nouveaux instruments financiers : les obligations convertibles et les OCEANE. Les sociétés ayant émis de tels produits peuvent en effet choisir d’attribuer aux porteurs de ces obligations (lorsqu’ils décident de procéder à la conversion) des titres qu’elles auront préalablement rachetés sur le marché. Cela leur permet de ne pas diluer leur capital en émettant de nouvelles actions.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection des données personnelles

Nous avons mis en place des moyens techniques et des procédures sur notre site internet afin de garantir sa conformité avec le règlement Européen sur la protection des données personnelles. Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité des données pour en savoir plus.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.