Warning: imagecreatefromstring(): Data is not in a recognized format in /homepages/35/d732838370/htdocs/baronpat/wp-content/plugins/fbomatic-facebook-post-generator/fbomatic-facebook-post-generator.php on line 4240

Warning: imagecreatefromstring(): Data is not in a recognized format in /homepages/35/d732838370/htdocs/baronpat/wp-content/plugins/fbomatic-facebook-post-generator/fbomatic-facebook-post-generator.php on line 4252

Euronext Paris : Les marchés réglementés

Les actions sont négociées sur le marché secondaire, par opposition au marché primaire sur lequel sont réalisées les nouvelles émissions d’actions (IPO et augmentation de capital).

On peut ensuite distinguer deux grands compartiments de marchés : les marchés réglementés, dont le fonctionnement est encadré et contrôlé (critères précis d’admission pour les valeurs, diffusion minimum d’information sur les sociétés…) et les marchés qui ne sont pas réglementés, comme Alternext et le Marché Libre.

L’Eurolist d’Euronext

Depuis début 2005, l’ensemble des valeurs jusque-là inscrites sur les Premier, Second et Nouveau Marchés d’Euronext de Paris sont rassemblées au sein d’une seule et même liste. Tout en simplifiant la lisibilité de la cote, cette refonte vise en particulier à mettre en évidence le segment des valeurs moyennes.

Concrètement, les valeurs inscrites à Paris ont été transférées à l’issue d’un processus collectif sur un marché réglementé unique, l’Eurolist d’Euronext, avec des critères harmonisés pour les nouvelles admissions (25% de flottant minimum) et des obligations d’information identiques. Les émetteurs y sont classés par ordre alphabétique, mais avec une référence à leur niveau de capitalisation.

Trois compartiments de capitalisation (A, B et C) ont ainsi été définis : plus de 1 milliard d’euros (blue chips), de 150 millions à 1 milliard d’euros (middle caps) et moins de 150 millions d’euros (small caps). Ces compartiments ne constituent pas une notation, mais simplement un repère de visibilité. Ils permettront de mieux identifier les petites et moyennes valeurs à côté des autres critères que sont les secteurs d’activité, l’appartenance aux indices ou au SRD ou encore les segments NextPrime et NextEconomy.

Les conditions d’admission (hors dérogations accordées par Euronext Paris)
à la nouvelle cote sont :

– 25 % de capital flottant mis à la disposition du public

– historique des comptes depuis 3 ans (comptes certifiés et audités)

– aucune obligation en termes de rentabilité ou de distribution de dividendes

Les obligations d’information financière des sociétés sont unifiées :

– une fois inscrite, la société a l’obligation de faire état tous les trois mois de son chiffre d’affaires (dans les 45 jours suivant la fin du trimestre).

– tous les six mois de son résultat (dans les 3 mois suivant la fin du premier semestre de l’exercice).

– de publier des comptes annuels (dans les 4 mois suivant la clôture de l’exercice).

– elle est également soumise à des obligations strictes en matière d’information au marché. Elle doit ainsi rendre publiques les informations susceptibles d’avoir un impact sur le cours de ses titres et veiller à délivrer une information équitable, c’est-à-dire communiquée à l’ensemble des intervenants au même moment.

Le MATIF

Par MATIF il faut entendre depuis janvier 1988 le Marché à terme international de France. Celui-ci regroupe :
– le Marché à terme d’instruments financiers, ouvert en mars 1986
– le Marché à terme des marchandises, d’existence plus ancienne

Marché réglementé d’instruments dérivés sur instruments de taux d’intérêt et de matières premières, le MATIF est géré par Euronext Liffe.

Il permet de protéger des positions au comptant, et peut être employé dans une stratégie de spéculation ou d’arbitrage.

Les contrats à terme de taux d’intérêt cotés sur le MATIF, se distinguent selon l’échéance du sous-jacent :

– L’Euro Notionnel : contrat qui permet de couvrir le risque de taux long, spécifique du marché obligataire. Le jour de l’échéance, le vendeur d’un contrat doit livrer les titres sous-jacents. L’acheteur du contrat devient propriétaire de ces titres et peut les revendre au comptant sur le marché obligataire. L’acheteur peut également (cas le plus courant) revendre le contrat et encaisser une plus-value dans l’hypothèse ou le cours du contrat a monté.

– L’Euribor 3 mois : contrat qui permet des couvertures à court terme contre les effets des variations de l’Euribor 3 mois, taux de référence du marché monétaire. Ce contrat ne prévoit pas de livraison physique de titres. A l’échéance du contrat, le perdant doit obligatoirement verser l’équivalent de sa moins-value au gagnant, via la chambre de compensation. On achète le contrat si on anticipe la baisse du taux d’intérêt à 3 mois (et inversement).

Le MONEP – Marché des Options Négociables de Paris

Les options négociables sont apparues en 1973 à Chicago. En Europe, la place d’Amsterdam a longtemps servi de modèle de marché d’option. Le marché Français a été ouvert en septembre 1987.

Marché réglementé d’instruments dérivés (contrats à terme et options) sur actions ou sur indices, le MONEP est également géré par Euronext Liffe.

Il offre aux investisseurs les moyens de couvrir leurs positions contre des variations anormales ou non anticipées des cours des actions. C’est également un outil de spéculation ou d’arbitrage.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection des données personnelles

Nous avons mis en place des moyens techniques et des procédures sur notre site internet afin de garantir sa conformité avec le règlement Européen sur la protection des données personnelles. Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité des données pour en savoir plus.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.