Warning: imagecreatefromstring(): Data is not in a recognized format in /homepages/35/d732838370/htdocs/baronpat/wp-content/plugins/fbomatic-facebook-post-generator/fbomatic-facebook-post-generator.php on line 4097

Warning: imagecreatefromstring(): Data is not in a recognized format in /homepages/35/d732838370/htdocs/baronpat/wp-content/plugins/fbomatic-facebook-post-generator/fbomatic-facebook-post-generator.php on line 4109

La notion de représentation en droit civil

La représentation a pour effet d’appeler à la succession les représentants aux droits du représenté (article 751 et suivants du Code Civil). C’est un mécanisme qui vise à assurer l’égalité entre les souches. Autrement dit, elle permet une protection des descendants des enfants prédécédés.

La renonciation permet de réaliser ce qui n’a pu être mis en place du vivant des grands-parents.

--> Prendre la place de son auteur prédécédé

Cette possibilité qui consiste à prendre la place de son auteur prédécédé dans la dévolution successorale est une exception limitée par la loi.

Elle concerne la ligne descendante (article 752 : enfant, petit-enfant, arrière-petit-enfant…) et la ligne collatérale où la représentation est admise en faveur des enfants et descendants de frères ou sœurs du défunt.

En revanche, la représentation n’a pas lieu dans les autres ordres, c’est-à-dire celui des ascendants ou des collatéraux ordinaires (oncles, tantes, cousins…).

Mais depuis la loi de finances rectificative pour 2009, la représentation est admise aux lignes collatérales.

De même les enfants du conjoint défunt ne le représentent pas.

Dans tous les cas où la représentation est admise, le partage s’opère par souche, comme si le représenté venait à la succession. Ainsi, si la succession a vocation à être répartie entre deux enfants dont l’un est décédé, laissant deux enfants pour le représenter, il conviendra de diviser la masse en deux fractions égales (par souche) et non en trois (par tête). A l’intérieur d’une souche, le partage se fait par tête.

Remarque

La représentation est un mécanisme qui vise l’égalité entre les souches. En présence d’une souche unique, la représentation ne joue pas civilement. En matière fiscale, la représentation joue.

--> Prendre la place de son auteur renonçant

Depuis la loi du 23 juin 2006, il est devenu possible de représenter les renonçants dans les successions dévolues en ligne directe ou collatérale, ce qui permet d’effectuer un saut de génération à l’occasion d’une telle transmission.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection des données personnelles

Nous avons mis en place des moyens techniques et des procédures sur notre site internet afin de garantir sa conformité avec le règlement Européen sur la protection des données personnelles. Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité des données pour en savoir plus.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.