Le traitement des minoritaires

--> Le rachat pur et simple de la participation minoritaire : généralement coût trop élevé et difficile à financer.

--> Rachat par la société de ses propres actions : opération assimilable à une réduction de capital.

--> Augmentation de capital pour diluer la participation minoritaire et création lors de l’apport d’actions à dividende préciputaire : système efficace car il permet de capter une part substantielle des dividendes (risque d’abus de majorité).

--> Créer un isolement des minoritaires : par filialisation par le bas des activités et création d’un holding ou par transformation d’un holding en coquille financière.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection des données personnelles

Nous avons mis en place des moyens techniques et des procédures sur notre site internet afin de garantir sa conformité avec le règlement Européen sur la protection des données personnelles. Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité des données pour en savoir plus.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.