Proverbes boursiers

L’expérience étant souvent trop longue et surtout, dans ce domaine, trop onéreuse à acquérir, la connaissance des proverbes permet d’accéder rapidement et à moindre coût à la mémoire collective de la communauté financière.

–       Il faut acheter au son du canon et vendre au son du violon

–       Les arbres ne montent pas jusqu’au ciel, la Bourse est faite du même bois

–       Quand Wall Street éternue, la Bourse de Paris s’enrhume

–       Il vaut mieux un chèque dans la main qu’une cote sous les yeux

–       On achète la rumeur et on vend la nouvelle

–       La Bourse aime le blanc ou le noir, mais elle n’aime pas le gris

–       Il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier

–       Préférez les filles aux mères

–       Quand les pétroliers montent, la baisse est proche

–       Bien acheté c’est à moitié vendu

–       En Bourse on perd comme un riche et on gagne comme un pauvre

–       Sell in May and go away, and buy back on the Derby day

En mai prenez vos bénéfices et rachetez le jour du derby d’Epsom (le premier samedi de juin)

–       Ce que le sage fait au début, le fou le fait à la fin

–       Quand tu t’interroges sur les actions, regarde ce que font les obligataires

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection des données personnelles

Nous avons mis en place des moyens techniques et des procédures sur notre site internet afin de garantir sa conformité avec le règlement Européen sur la protection des données personnelles. Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité des données pour en savoir plus.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.