La fiscalité de l’épargne retraite

Les déductions autorisées au titre du PERP ne sont possibles que dans la limite d’un disponible fiscal qui tient compte de celles déjà concédées au titre des autres régimes surcomplémentaires de retraite : article 83 du CGI pour les salariés, contrats Madelin pour les indépendants, Préfon pour les fonctionnaires, contrats ex-Coreva pour les agriculteurs et autres dispositifs assimilés.

Le montant résultant de la différence entre le montant global de déduction et les déductions effectuées au titre des régimes catégoriels correspond donc au reste disponible pour le PERP, la Préfon et assimilés et les versements facultatifs effectués sur des contrats d’entreprises.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection des données personnelles

Nous avons mis en place des moyens techniques et des procédures sur notre site internet afin de garantir sa conformité avec le règlement Européen sur la protection des données personnelles. Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité des données pour en savoir plus.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.