Repères sur le marché des diamants

{aucoffre.com avec son site de trading en ligne destiné au diamant}
{investdiamond.com propose de se placer sur le diamant de manière dématérialisée, évitant ainsi la perte liée à la TVA. Les pierres achetées à Anvers, transitent par la Belgique pour arriver en Suisse où elles sont stockées sous haute surveillance aux Ports Francs de Genève, zone non assujettie à la TVA}

Introduction

La demande mondiale progresse de 6 %/an.

Le marché de l’investissement représente 1 milliard de $.

Le marché de la bijouterie représente 60 milliards de $.

1 carat équivaut à 0,20 grammes.

Investir

Pour investir sur le diamant, il faut pouvoir acheter le plus en amont possible sur la chaîne de valeur. Car à chaque fois qu’il y a revente, il y a des marges qui rémunèrent les intervenants.

Le diamant de bijouterie correspond à un achat passion. Le montant payé ne correspond pas à la valeur de marché, au sens du négoce. Au moment de la revente, difficile d’envisager une plus-value.

Le fonds d’investissement DMA (Diamond Manager Advisor), dédié aux diamants, se place exclusivement sur des pierres de 1 à 5 carats. Le seul moyen d’avoir un prix net asset value toute les semaines.

Cotation

Le Rapaport est la seule cotation qui permet de donner un prix du diamant en prenant en compte le critère de la graduation de couleur et l’échelle de pureté.

Le Rapaport est publié tous les mois.

Marché restreint dont les volumes d’échange sont très limités.

Les diamants destinés à l’investissement sont ceux qui possèdent les plus hautes notations en termes de couleur, de pureté et de taille. Ainsi, les diamants d’investissement sont des pierres d’une qualité très supérieure à celle des pierres destinées à la joaillerie.

Il existe pratiquement une cotation pour chaque qualité de pierre.

Le diamant s’estime au carat. Et avec les effets de seuil, à qualité égale, une pierre de 1,90 carats sera estimée moins chère au carat qu’une pierre de 2,10 carats présentant les mêmes caractéristiques.

Les prix du marché du neuf sont pratiqués chez les joailliers.

Les prix du marché de l’occasion sont la rencontre entre l’offre et la demande lors des ventes aux enchères.

La cote pour une taille moderne de bonne qualité d’un diamant de 2,5 carats est de l’ordre de 5.000 à 6.000 € le carat, soit 12.500 à 15.000 €.

Le marché du diamant a connu un effondrement de ses cours en 1981/1982.

TVA

Une personne qui opte pour un diamant d’investissement en France va devoir payer la TVA.

La performance devra donc couvrir cette taxe.

Supports d’investissement

Titres de sociétés exploitantes

ETF

Diamant physique

La taille d’un diamant

La taille ancienne remonte aux années antérieures à la Première Guerre mondiale.

La demi-taille, destinée à améliorer l’éclat avec 57/58 facettes, correspond aux années antérieures à 1950 en France.

La taille moderne, est destinée à améliorer l’éclat en changeant les angles des facettes.

A caractéristiques équivalentes, la taille moderne confère une plus-value proche de 20 % par rapport à la taille ancienne.

Faire retailler une pierre est rarement judicieux. On améliore la pureté et augmente le prix, mais en contrepartie on affaiblit le poids d’environ 15 %, donc le nombre de carats.

Si le diamant pèse 3,5 carats avant une taille, il va devenir 2,8/3,00 carats après l’opération.

Seuls les gros diamants qui ont des inclusions (impuretés) peuvent se valoriser après une retaille.

Les critères pour apprécier un diamant

Les critères internationaux classiques pour apprécier la qualité d’un diamant sont les 4 C : cut (taille), carat (poids), clarity (pureté), color (couleur).

La pureté s’apprécie selon une échelle internationale par observation à la loupe de grossissement 10 X pour détecter les inclusions. Ce classement s’échelonne de :

– Pur VVS1 – VVS2 = very very small inclusions
– VS1 – VS2 = very small inclusions = inclusions difficilement visible à la loupe
– SI1 – SI2 = small inclusions
– P1/P2 = défauts plus ou moins visibles à l’œil nu

La couleur s’apprécie également selon un barème de normes internationales :

– D et E pour le blanc exceptionnel
– K et L pour le légèrement teinté
– de M à Z pour un diamant teinté

Pour la taille, les experts analysent la symétrie, le poli et la qualité de la taille, sur la base d’une échelle allant de :

– excellent
– very good
– good
– fair

Les défauts de surface, comme les chocs et rayures affectent le prix.

Les diamants taillés de haut de gamme sont très convoités.

De même que les diamants de couleur. Les plus recherchés sont les diamants rouges, puis roses, puis bleus, verts et jaunes. Attention à la manipulation de la structure atomique du diamant pour en améliorer la couleur : c’est irréversible et détectable.

Les ventes aux enchères

Les diamants les plus recherchés sont ceux qui présentent une taille coussin : appréciée pour son charme et son éclat (taille rectangulaire avec les bords arrondis).

Egalement recherchés, les diamants ronds de taille brillant de grande qualité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection des données personnelles

Nous avons mis en place des moyens techniques et des procédures sur notre site internet afin de garantir sa conformité avec le règlement Européen sur la protection des données personnelles. Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité des données pour en savoir plus.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.