La création d’Euronext NV

La création d’Euronext N V (société holding), en septembre 2000, née du rapprochement des Bourses de Paris, d’Amsterdam et de Bruxelles, est une illustration du mouvement de concentration des places financières.

En 2002, Euronext s’est élargie en fusionnant avec la Bourse portugaise pour les produits d’actions et de dérivés et en acquérant le Liffe (la Bourse internationale de produits dérivés de Londres).

Objectif : simplifier l’accès des investisseurs aux marchés étrangers.

En raison, notamment, de contraintes réglementaires et du souhait de chacun de conserver une culture « pays », les entreprises de marché nationales subsistent néanmoins, rebaptisées Euronext Paris, Euronext Amsterdam, Euronext Bruxelles et Euronext Lisbonne. Elles constituent, pour les émetteurs, les intermédiaires et les investisseurs, des portails d’accès à un marché unifié.

Euronext : la première Bourse européenne

Euronext est la première Bourse européenne pour les marchés d’actions en termes de volume de négociation sur son carnet d’ordres central. Au sein d’Euronext, Paris occupe de loin la première place en termes de capitalisation.

Euronext est également leader en Europe en termes de capitaux levés lors d’introductions en Bourse.

Euronext.liffe, qui regroupe les marchés dérivés de Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne et Londres, est la seconde Bourse du monde en nombre de négociations quotidiennes.

Euronext : une plate forme unique de négociation

Euronext dispose de trois plates-formes unifiées de négociation :
– NSC pour les produits au comptant,
– Liffe Connect pour les produits dérivés,
– NYSE BondMatch pour les obligations corporate.

Les règles de transaction sont homogènes, avec une feuille de marché unique (ce qui permet d’éviter les différences de prix pour une même valeur d’une place à une autre), un seul système de compensation (Clearing 21) et un mode unique de règlement livraison.

Le système de négociation des produits dérivés Liffe Connect, déjà utilisé à Londres, a été déployé au printemps 2002 à Bruxelles et à Paris. Il a été étendu à Amsterdam et à Lisbonne au cours de l’année 2004.

La plate-forme NYSE BondMatch est en activité depuis le 11 juillet 2011. Elle a été conçue pour répondre aux besoins de transparence, de liquidité et de services pré et post-marché, exprimés par les utilisateurs européens sur le marché obligataire libellé en euros. NYSE BondMatch est un marché obligataire dirigé par les ordres (carnet d’ordres) ouvert à tous les participants buy-side et sell-side.

L’objectif d’Euronext est d’offrir aux intervenants les avantages liés aux synergies obtenues par le rapprochement des places financières, et notamment la diminution des coûts de transaction, une plus grande simplicité dans le fonctionnement des marchés tout en améliorant la liquidité.

L’Eurolist d’Euronext

Cette intégration des 4 marchés d’actions s’est matérialisée par la mise en place d’une plate-forme de négociation unique pour les marchés au comptant, associée à un nouveau modèle de marché privilégiant la liquidité des titres et la transparence. Les marchés réglementés nationaux subsistent, mais l’ensemble constitue une cote unique, l’Eurolist d’Euronext, qui accueille les sociétés, quelles que soient leur taille, leur pays d’origine ou leurs places de cotation.

Les principaux indices d’Euronext

Les indices de référence de chacune des places subsistent : le CAC 40 pour Paris, l’AEX pour Amsterdam, le BEL 20 pour Bruxelles et le PSI pour Lisbonne.

Des indices paneuropéens ont été parallèlement crées, afin de mesurer l’évolution des marchés d’Euronext dans leur globalité.

– L’Euronext 100
Il est représentatif de l’évolution et de la performance des grandes valeurs d’Euronext. C’est un indice pondéré, constitué des 100 plus grosses capitalisations des 4 places financières. Cette liste est revue tous les trimestres. L’indice est particulièrement influencé par les mouvements du CAC 40, en raison notamment de la place prépondérante des valeurs françaises dans la capitalisation totale d’Euronext.

– L’indice Next 150
Cet indice comprend les 150 grandes valeurs des 4 bourses, suivant celles retenues dans l’Euronext 100.

– Les indices NextEconomy et NextPrime
Deux segments de marché complémentaires ont également été lancés en janvier 2002, le NextEconomy et le NextPrime.
Le premier segment est destiné aux entreprises de haute technologie, le second aux entreprises des autres secteurs, ces deux compartiments étant principalement destinés aux petites et moyennes valeurs.

– Les indices FTSEurofirst
Le 29 avril 2003, le groupe FTSE, principal fournisseur mondial d’indices, et Euronext ont lancé FTSEurofirst, une nouvelle gamme d’indices paneuropéens. FTSEurofirst comprend 3 indices :

– FTSEurofirst 80 couvre la zone euro et se compose d’un panier de 80 actions.

– FTSEurofirst 100 regroupe une sélection paneuropéenne (zone euro et Royaume-Uni) de 100 actions libellées en deux devises seulement (euro et livre sterling).

– FTSEurofirst 300 remplace le FTSE Eurotop 300, indice de référence pour les capitalisations européennes importantes.

Nouveauté

Euronext a lancé par la suite un nouvel indice couvrant les valeurs vedettes de l’ensemble de ses marchés constitutifs (Paris, Amsterdam, Bruxelles et Lisbonne). Son nom : NextCAC 70.

Ses composantes ont été sélectionnées suivant des critères de capitalisation boursière flottante (corrigée de la part du capital réellement négociable en bourse) et de volumes de transaction.

Des indices d’établissements privés

– Le Dow Jones Stoxx : indice général européen de référence.

– Le Dow Jones Euro Stoxx : indice de référence de la zone euro.

– Le Dow Jones Stoxx 50 : 50 plus grosses valeurs du Dow Jones Stoxx.

– Le Dow Jones Euro Stoxx 50 : 50 plus grosses valeurs du Dow Jones Euro Stoxx.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection des données personnelles

Nous avons mis en place des moyens techniques et des procédures sur notre site internet afin de garantir sa conformité avec le règlement Européen sur la protection des données personnelles. Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité des données pour en savoir plus.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.