Qu’est-ce que la Bourse ?

La Bourse est l’une des sources de financement de l’économie et un lieu de placement de l’épargne. Elle permet aux entreprises privées et publiques, aux collectivités locales et à l’Etat de se procurer des fonds pour financer leurs investissements (équipement, usines, machines…) en faisant appel public aux épargnants par l’émission d’instruments financiers (actions et autres titres donnant accès au capital, titres de créances, parts ou actions d’OPCVM et instruments financiers à terme) sur le marché.

Les ordres de bourse

1- Généralités Pour effectuer des opérations de bourse, il suffit d’être titulaire d’un compte chez un intermédiaire habilité à cet effet : entreprise d’investissement (sociétés de bourse ou société de gestion de portefeuille), banques, Caisses d’Épargne… Tous les établissements proposent une grille tarifaire.

Les indicateurs économiques

Nous analysons ici le rôle joué par certains indicateurs économiques dans le comportement des marchés financiers. Un indicateur est dit « retardé » lorsqu’il est connu de façon certaine. En revanche, lorsqu’il permet de prévoir l’avenir, il sera dit « avancé ». En cas de crainte de surchauffe, des indicateurs de tension, c’est-à-dire le taux de chômage et le taux d’utilisation des capacités par exemple, seront privilégiés, alors qu’en phase de redémarrage économique, ils donneront une idée de la date du resserrement.

Les indicateurs boursiers

Ces indicateurs font l’objet d’une attention particulière des investisseurs afin d’identifier les futures tendances des marchés boursiers. Baromètre du marché obligataire Les indices Itraxx sont parmi les plus liquides et les plus représentatifs du marché des dérivés de crédit. Ils sont un bon moyen pour comprendre l’état d’humeur et de confiance des marchés obligataires européens.

Le Trading à haute fréquence (HFT, high frequency trading)

Le rôle des automates Les automates sont capables d’envoyer des ordres à la milliseconde. Les meilleurs d’entre eux autour de la nanoseconde. Il faut toutefois faire une distinction entre : - les automates haute fréquence (dit aussi automates quantiles) qui décident selon des algorithmes mathématiques complexes des ordres à envoyer,

Le money management

1- Règles pratiques de gestion d’un portefeuille Le risque financier est composé : - du risque valeur (diversifiable dès lors que l’on augmente le nombre de titres) - du risque marché (non diversifiable) Les études menées montrent que le nombre « idéal » de titres se situe entre 15 et 20. Au-delà, on ne réduit pas davantage le risque valeur.

L’organisation de la place financière française

Depuis 1986, les opérations de bourse sur les marchés français sont enregistrées sur le système de cotation électronique géré par Euronext. Les ordres de bourse sont entrés par un intermédiaire financier dans le système informatique, qui assure la confrontation de tous les ordres d’achat et de vente. Le Palais Brongniart

L’impact du cycle économique sur les marchés financiers

En théorie, une augmentation des taux d'intérêt se traduira par une baisse dans les cours des actions et une baisse dans les prix des instruments à revenu fixe (obligation…). Les cours des actions baisseront car ces derniers reflètent les perspectives des entreprises en termes de croissance et de rentabilité; et si les taux d'intérêt augmentent, la baisse des dépenses de consommation et de l'activité économique, nuira à ces perspectives.

L’environnement économique et financier

1- Rôle de l’Etat et équilibre en économie ouverte La production nationale de biens et services est augmentée des importations de produits étrangers. Les débouchés pour les produits s’accroissent du fait des exportations qui s’ajoutent aux débouchés intérieurs (consommation et investissement). L’équilibre macroéconomique comptable est le suivant :