Comment sélectionner un OPCVM ?

La volatilité Cet indicateur mesure l’amplitude des variations de la valeur liquidative d’un OPCVM. Elle est calculée sur une période donnée et permet ainsi d’apprécier la régularité des performances d’un fonds d’investissement. Elle est disponible dans les plaquettes d’information ou dans les palmarès des fonds.

Evolution de la réglementation

Votée en 2011, la directive 2011/61/UE, plus connue sous le nom d’AIFM (Alternative Investment Fund Managers) ou FIA (fonds d’investissement alternatifs) vise à créer un cadre harmonisé et donc plus stable pour les gestionnaires de fonds alternatifs en Europe tout en renforçant la protection des investisseurs professionnels.

Les OPCVM luxembourgeois

Encore appelés OPCVM « parapluies », ces produits offrent 2 caractéristiques principales : - ce sont des OPCVM de capitalisation - ce sont des OPCVM à compartiments multiples

Les fonds de fonds

Début de commercialisation en France en 1989. Principe Réunir au sein d’un même OPCVM ce que la gestion collective, française et étrangère, peut proposer de meilleur dans chaque spécialité afin d’obtenir une performance supérieure

Les OPCVM à horizon

Ces fonds s’adressent aux investisseurs qui veulent gérés sur le long terme leur exposition au risque. Surtout utilisés pour alimenter les contrats d’assurance-vie multi supports, ces fonds ont la particularité d’avoir un portefeuille évolutif, l’exposition au risque s’amenuisant

Les OPCVM à capital garanti

Les fonds à capital garanti assurent aux investisseurs de récupérer leur investissement (hors droits d’entrée et de gestion) à une échéance déterminée au départ, quelle que soit l’évolution des marchés. Pour bénéficier de la garantie, le souscripteur doit bloquer son épargne durant toute la durée de placement prévue à l’origine.

Les OPCVM à gestion indicielle

Il s’agit ici de reproduire les performances d’un indice boursier. Plusieurs techniques de réplication de l’indice sont susceptibles d’être utilisées. La réplication pure ou physique Cette méthode

Les OPCVM profilés

Il s’agit de fonds diversifiés, gérés en fonction du niveau de risque accepté par les investisseurs. Les établissements proposent généralement 3 profils : prudent, équilibré et dynamique. Le premier comprend une part prépondérante de placements monétaires

Les OPCVM actions

Les fonds actions sont compartimentés par zones géographiques, secteurs d’activité, styles de gestion et selon la taille des entreprises sélectionnées (petites, moyennes ou grosses capitalisations). Les OPCVM d’actions européennes logés dans l’enveloppe fiscale PEA

Les OPCVM obligataires

Ils sont constitués comme leur nom l’indique d’obligations. A ce titre, ils sont particulièrement sensibles à l’évolution des taux d’intérêt. Une baisse des taux leur est favorable. Il convient pour apprécier le risque de taux qu’ils présentent, d’être particulièrement attentif à la fourchette de sensibilité

Les OPCVM de court terme

Placement sécuritaire par excellence, un OPCVM monétaire a pour objectif de réaliser une performance en liaison avec le taux directeur de la BCE. L’indice de référence est l’EONIA. Pour obtenir ce niveau de rémunération, les gérants investissent dans les bons du Trésor

Les FCP

Pour l’essentiel, les règles relatives à la constitution, à l’organisation et au fonctionnement des FCP sont identiques à celles qui sont applicables aux SICAV. Ils se définissent comme une copropriété de valeurs mobilières divisées en parts

Les SICAV

Introduction Initiée par un établissement promoteur, généralement une banque ou une compagnie d’assurance, la constitution, la transformation, la fusion, la scission ou la liquidation d’une SICAV ou d’un compartiment de la SICAV requiert l’agrément de l’AMF.

La forme juridique

Il s’agit d’opposer les associations en participation, sans existence juridique distincte de celle des participants (les FCP), aux organismes qui disposent d’une personnalité propre au plan juridique tels que les SICAV. Les OPCVM sont apparus en France à l’automne 1963.

Introduction aux OPCVM

Organisme de placement collectif en valeurs mobilières : leur vocation est de collecter de l’épargne et d’investir dans des valeurs mobilières. Ils sont agréés par l’AMF et gérés par des sociétés de gestion, soumises elles aussi à l’agrément de l’AMF.

Repères sur le marché des œuvres d’art

{Mieux vaut acheter l’œuvre majeure d’un artiste mineur que l’œuvre mineure d’un artiste majeur. Il s’agit d’acheter l’œuvre qui soit la plus représentative de l’artiste car c’est celle que les gens retiendront dans le temps. Peu de personnes sont intéressées par le coté sombre des grands artistes. Les gens retiennent les choses iconiques.} {Acquérir des œuvres d’art n’est pas réservé à une élite. La moyenne des transactions aux enchères dans le monde est inférieure à 5.000 $.}

Repères sur le marché des obligations d’entreprises – Les corporates

Avec une corrélation négative avec les actions, les obligations d’entreprises permettent de s’exposer aux dynamiques de développement des entreprises en bénéficiant d’un coupon récurrent, voire de l’appréciation du capital. Le prix d’une obligation à taux fixe évolue dans le sens inverse aux mouvements des taux d’intérêt.

Repères sur le marché de l’Or

Ce qu’il faut savoir Trop souple à l’état pur, l’or utilisé pour les bijoux est presque toujours mêlé à d’autres métaux pour gagner en rigidité. Officiellement (depuis 1993), on ne devrait évoquer que les millièmes pour parler de son titre, c’est-à-dire de sa teneur en métal précieux. Ainsi, l’indication 750 millièmes (ou 750 ‰) signifie

Comprendre le processus d’investissement

Introduction Un placement, quelle qu’en soit la nature, présente toujours la même caractéristique de base : il résulte d’un échange entre, d’une part un actif monétaire et d’autre part, un actif financier ou immobilier. L’acte de placement résulte d’un arbitrage entre une liquidité immédiate et certaine et un rapport futur et éventuellement incertain.

Les opérations financières

1- Les seuils légaux • Seuil 5 % : Lorsqu’on atteint 5 % du capital, cela permet de demander l’inscription d’un projet de résolution à l’ordre du jour des assemblées générales. Publication officielle du franchissement de seuil à la hausse comme à la baisse. • Seuil 10 %

L’offre au public de titres financiers

L’ordonnance du 22 janvier 2009 relative à l’appel public à l’épargne substitue à la notion française d’appel public à l’épargne la notion européenne d’offre au public de titres financiers. Avantages pour l’entreprise - augmentation du capital

Les Turbos

Le Turbo amplifie la performance d’un actif sous-jacent. Il peut avoir ou non une date d’échéance (tout dépend des émetteurs et du type de sous-jacent). On privilégie un Turbo quand on a une conviction forte à la hausse ou à la baisse.

Les Certificats Indexés

Introduction Un certificat est une valeur mobilière cotée en continue à la bourse de Paris dont le cours réplique à tout moment la valeur d’un indice, d’un panier d’action ou d’actifs spécifiques comme l’once d’or, le pétrole ou encore les infrastructures.

Les Bons de Souscription

Introduction Ces produits émis par les sociétés sont avant tout des valeurs mobilières. Un BS donne le droit mais pas l’obligation, de souscrire une ou plusieurs actions à un prix fixé à l’avance et pendant une durée déterminée.

Les Trackers

ETF Arrivés en France en 2001, mais nés aux Etats-Unis en 1993, les trackers sont des Sicav ou des Fcp reproduisant à l’identique des indices, et dont les parts sont cotées en continu en bourse. 1er tracker crée en 1993 et il s’appelait le SPY

Comportement boursier des obligations à taux fixe

Taux d’intérêt et prix des obligations Les marchés sont sans influence sur le taux nominal contractuel de l’emprunt, par contre ils ont une influence sur le cours de l’obligation. Cours et taux d’intérêt varient en sens inverse : en cas de hausse des taux, les cours des obligations baissent (c’est le risque de taux)

Les titres participatifs

Introduction Le titre participatif est une valeur mobilière négociable intermédiaire entre l’action et l’obligation. Il peut être émis par des sociétés par actions appartenant au secteur public, des sociétés anonymes coopératives, des banques mutualistes et coopératives ou des sociétés d’assurance à forme mutuelle.

L’obligation remboursable en action

C’est avant tout une obligation ordinaire. Mais ces titres ne sont pas remboursés en espèces, mais en titres de la société émettrice. Pour l’investisseur, l’ORA permet de parier sur le redressement futur d’une entreprise tout en percevant un intérêt.

L’obligation convertible en action

Première génération L’obligation convertible est avant tout une obligation classique, caractérisée par un nominal, un taux d’intérêt (fixe dans la quasi-totalité des cas), une durée de vie (en moyenne 4 à 8 ans) et un prix de remboursement.

L’obligation à coupon zéro

Aucune rémunération pendant la durée de l’emprunt. La rémunération est la différence entre le capital reçu à l’échéance et le capital versé à la souscription. Donc sous forme de plus-value. La rentabilité effective et l’horizon de placement

L’obligation indexée

L’indexation à une valeur de référence peut concerner le revenu et/ou la valeur de remboursement. Cette technique vise à rechercher à travers cette référence une amélioration de la performance ou une garantie du capital placé. L’OAT indexée sur l’inflation

L’obligation à taux révisable ou variable

Introduction et définitions A la différence de l’emprunt classique à taux fixe, leurs rémunérations évoluent en fonction des conditions du marché. Ce type de produit s’est largement développé au cours des années 1970, afin d’attirer les investisseurs que l’inflation avait fini par détourner du placement obligataire.

L’O.A.T.

Apparues en mai 1985, les Obligations Assimilables du Trésor sont la version moderne des traditionnels emprunts d’Etat. Ces titres, émis par adjudication pour des durées allant jusqu’à 50 ans, offrent une liquidité sans équivalent en France. La gestion de la dette publique

Les actions spécifiques

Action à bon de souscription d’action : action assortie d’un ou plusieurs bons de souscription négociables permettant l’acquisition ultérieure d’une action à un prix, dans des conditions et une échéance fixés à l’émission. Action à dividende majoré

Les actions ordinaires

Titre représentatif d’une fraction du capital d’une société de capitaux SA, SAS, SCA Valeur nominale de l’action = montant du capital social de la société / nombre d’actions composant le capital Principaux droits de l’actionnaire :

Euronext Paris : Les indices historiques

Les indices représentatifs du marché boursier dans son ensemble, de certains segments de marché ou de certains secteurs, sont indispensables pour apprécier et mesurer, par comparaison, la performance d’une valeur. En France, les deux principaux indices sont le CAC 40, l’indice phare de la place parisienne, et le SBF 120.

Euronext Paris : Les marchés réglementés

Les actions sont négociées sur le marché secondaire, par opposition au marché primaire sur lequel sont réalisées les nouvelles émissions d’actions (IPO et augmentation de capital). On peut ensuite distinguer deux grands compartiments de marchés : les marchés réglementés, dont le fonctionnement est encadré et contrôlé

Euronext Paris : Les autorités de marchés

1- L’AMF La Commission des opérations de Bourse (COB), le Conseil des marchés financiers (CMF) et le Conseil de discipline de la gestion financière (CDGF) ont fusionné en Août 2003 pour devenir l’Autorité des Marchés Financiers (loi du 01 août 2003 sur la sécurité financière).

Euronext Paris : Les intervenants

Plusieurs types d’acteurs interviennent chaque jour sur Euronext pour assurer le fonctionnement, l’efficience, la sécurité et la transparence du marché, dans un cadre réglementé et contrôlé par les autorités de marché. Les sociétés cotées Les sociétés cotées sont considérées comme des émetteurs qui mettent tout ou partie de leur capital sur le marché.

Euronext Paris : Introduction

Euronext Paris SA, filiale française d’Euronext NV, est une entreprise de marché qui organise les transactions sur les marchés français d’Euronext. Elle assure les fonctions suivantes : - gestion des systèmes informatiques de cotation

Les principaux indices mondiaux

Les indices sont pondérés en fonction de la capitalisation ajustée du flottant, ce qui implique que sont exclus les actions détenues pour des raisons stratégiques ou de contrôle par le management, les actionnaires de référence, d’autres sociétés ou les pouvoirs publics.

L’OPA/OPE de l’américain ICE sur NYSE-Euronext

Début 2013 L’américain InterContinental Exchange (ICE) annonce son intention de racheter NYSE Euronext pour 8,2 milliards de dollars, donnant naissance au premier opérateur boursier mondial. La transaction, qui pourrait être conclue au second semestre 2013 en cas d’accord des autorités et des actionnaires, a été approuvée par les conseils d’administration des deux groupes.

La création de NYSE-Euronext

Présentation du modèle boursier et règle de gouvernance Le nouvel ensemble né de la fusion entre le NYSE et Euronext en avril 2007 est le leader mondial en termes de capitalisation. Le projet prévoit la création d’une holding NYSE Euronext Inc, animant et coordonnant 2 pôles : - NYSE Group Inc, pour le côté américain, - Euronext NV, pour le côté européen.

La création d’Euronext NV

La création d’Euronext N V (société holding), en septembre 2000, née du rapprochement des Bourses de Paris, d’Amsterdam et de Bruxelles, est une illustration du mouvement de concentration des places financières. En 2002, Euronext s’est élargie en fusionnant avec la Bourse portugaise pour les produits d’actions et de dérivés et en acquérant le Liffe (la Bourse internationale de produits dérivés de Londres).

Les titres escomptés

L’instrument monétaire est émis à un niveau escompté par rapport au nominal et remboursé à sa valeur nominale à échéance. Le rendement pour l’investisseur est la différence entre le prix d’achat escompté et la valeur nominale du titre. Exemple Soit un bon du trésor à 90 jours coté sur une base de 360 jours par an,

Les titres générateurs d’intérêts

Le rendement de l’investissement en produit monétaire générateur d’intérêts, se calcul en appliquant un taux d’intérêt au nominal jusqu’à l’échéance. Exemple Soit un certificat de dépôt à 90 jours, coté sur une base de 360 jours par an.

Intérêt et escompte

- Le rendement exigé par le prêteur vient compenser : • La perte de liquidité durant la période du prêt. • L’érosion attendue de la valeur réelle de la monnaie en raison de l’inflation. • Le risque encouru par le prêteur que l’emprunteur-émetteur manque à ses obligations de remboursement lorsque le prêt arrive à échéance.

Le marché des Titres de Créances Négociables

Les TCN sont des titres émis au gré de l’émetteur sur un marché réglementé ou de gré à gré, qui représente un droit de créance pour une durée déterminée. Les TCN tels que définis par la loi française regroupent en fait 3 catégories de titres : - Les Certificats de dépôt ou CD - Les Billets de trésorerie ou BT - Les Bons à Moyen Terme Négociables ou BMTN

Rôle d’une Banque Centrale

Les instruments de politiques économiques pour ramener la croissance à un niveau compatible avec une hausse modérée des prix : - Les politiques monétaires conventionnelles : Taux directeurs et liquidités (prêteur en dernier ressort) Régulation bancaire (ratio de réserves obligatoires) - Les mesures monétaires non conventionnelles :

Le marché interbancaire

Le marché interbancaire est dominé par les opérations « au jour le jour », dont le taux de référence, représentatif des échanges quotidiens effectués dans l'ensemble de la zone euro, est l'EONIA (euro overnight index average). Les banques de dépôts (en capacité de prêter) prêtent leurs liquidités essentiellement aux BFI (en besoin de financement). Pour pouvoir prêter, une banque commerciale doit avoir de l’argent en monnaie banque centrale sur son compte à la BCE (faire le lien avec les ratios prudentiels).

Présentation des marchés de capitaux

Les marchés financiers peuvent être divisés entre les financements à court terme et les financements à long terme. - Les financements à long terme sont pourvus par les marchés des actions et des obligations. - Les financements à court terme par le marché monétaire.

Les caractéristiques et spécificités d’une place financière internationale

Les emprunteurs et les investisseurs intervenant sur les marchés financiers internationaux, les gérants de portefeuilles, les opérateurs en charge de la gestion des risques, les spécialistes effectuant des montages financiers internationaux, les cambistes opérant sur le marché des changes, les grandes banques internationales et les marchés de capitaux sont regroupés et localisés dans certains endroits spécifiques, dénommés places financières internationales.

Le PEA : jurisprudence

- Une instruction du 21 avril 1997 a fait état de pratiques abusives consistant notamment à inscrire dans un PEA des titres non cotés à une valeur de convenance (le contribuable doit être en mesure d’établir que la valeur d’inscription correspond à la réalité). Deux affaires (2004 et 2007) ont été recensées par le CCRAD pour des faits assez semblables.

Le PEA : dispositif et supports éligibles

Dispositif Mis en place par la loi du 16 juillet 1992 relative à la fiscalité de l’épargne et créé le 14 septembre 1992, le PEA permet la gestion d’un portefeuille d’actions cotées ou non de sociétés assujetties à l’IS ou un impôt équivalent et ayant leur siège dans un Etat membre de l’Espace Economique Européen (CEE).

Le PEA PME

La loi de finances pour 2014 propose la création d’un nouveau PEA : le PEA PME. Dispositif C’est un nouveau PEA qui bénéficiera des mêmes avantages fiscaux que le PEA « classique ». Tout contribuable majeur dont le domicile fiscal est situé en France peut ouvrir un PEA PME dont le plafond de versements est fixé à 75.000 €. Un même contribuable peut détenir à la fois un PEA « classique » et un PEA PME.

Le Capital Asset Pricing Model

L’objectif du CAPM est de combiner un investissement sur un actif sans risque et sur un portefeuille diversifié situé idéalement sur la frontière efficiente. Ainsi, la relation qui lie le rendement et le risque ne se présente plus sous une forme de courbe concave, mais en une simple droite (appelée droite de marché) qui relie l’actif sans risque et le portefeuille de marché.

Le modèle de marché et la diversification

Au fur et à mesure que l’on diversifie en ajoutant des valeurs à un portefeuille, la part du risque spécifique dans le risque total diminue. En revanche, le risque systématique est impossible à éliminer dans la mesure où il ne fait que traduire les incertitudes du marché. On peut constater qu’à mesure que la diversification s’accroît, le risque du portefeuille décroît mais pas de façon linéaire. Très rapidement, la réduction marginale de la variabilité,

L’Arbitrage Pricing Theory

L’APT procède d’un raisonnement d’arbitrage également utilisé dans la valorisation d’instruments à terme tels que les options ou les futures. Les hypothèses du modèle - l’hypothèse de base de l’APT est que le rendement Rj d’un actif financier j, est influencé par un nombre limité de facteurs observables (Fn, 1 ≤ n ≤ k), communs à tous les titres (et non plus un seul, par ailleurs inobservable : le portefeuille de marché) et par un facteur spécifique à ce titre et totalement indépendant de tous les autres facteurs,

Le bêta d’une action / L’alpha d’un gérant

Le bêta exprime la sensibilité des fluctuations de l’action à celle de l’indice. Il se calcule ainsi : βi = σim / σm² Il est égal à la covariance des taux de rentabilité de l’action i avec ceux de l’indice de marché (σim) rapporté à la variance des taux de rentabilité de l’indice de marché (σm²).

Les fondements de la théorie moderne du portefeuille

La théorie de Markowitz s’est développée autour de 2 hypothèses, désormais centrales en finance : l’aversion au risque et l’analyse des choix de l’investisseur dans un cadre dit de moyenne-variance (rentabilité-risque). Sur le marché (matérialisé par un plan), plusieurs titres ou portefeuilles sont mis à la disposition des investisseurs.

Le modèle de marché

Le modèle le plus connu pour décrire la rentabilité et le risque d’un investissement en valeurs mobilières est le « modèle de marché ». Ce modèle relativement simple, imaginé par Markowitz en 1952 a été développé par Sharpe en 1964. Principe

Le ratio de Sharpe

Ce ratio est utilisé pour comparer le rapport performance/risque de plusieurs titres ou portefeuilles. Il constitue le rapport entre l’excès de rentabilité du portefeuille (ou du titre) par rapport au taux sans risque et le risque total du portefeuille (ou du titre). Formule

Les stratégies de gestion

Chaque gérant de portefeuille a son propre style (culture financière, expérience…) pour sélectionner des titres. Le but demeure toujours de bien répondre aux attentes des clients relatives à la diversification des risques et à l’augmentation des rendements, tout en faisant mieux que la concurrence.

Les risques de la diversification internationale

Il existe pour l’essentiel 4 types de risques : - le risque de volatilité (pertes au niveau des rendements obtenus sur les marchés étrangers), - le risque de change (variations des taux de change des devises de ces marchés par rapport à la monnaie du pays de l’investisseur), - le risque d’illiquidité (surtout dans le cas des marchés émergents), - le risque politique.

Démonstration de la réduction de risque par la diversification

L’inclusion de plusieurs titres dans un portefeuille réduit le risque de celui-ci par rapport au risque des titres individuels qui le composent. Illustration du phénomène La rentabilité du portefeuille est simplement la moyenne des rentabilités de chacun des titres qui le composent pondérée par leur proportion respective dans le portefeuille. Soit pour 2 titres A et B :

Calcul du risque d’un investissement

On peut assimiler le risque d’un investissement à la dispersion ou variabilité de sa rentabilité autour de la valeur anticipée (la moyenne). La mesure de la variabilité la plus utilisée est l’écart type (ou volatilité) ou identiquement son carré, la variance. Exemple : Estimation du risque d’un titre

Proverbes boursiers

L’expérience étant souvent trop longue et surtout, dans ce domaine, trop onéreuse à acquérir, la connaissance des proverbes permet d’accéder rapidement et à moindre coût à la mémoire collective de la communauté financière. - Il faut acheter au son du canon et vendre au son du violon

Calcul de la rentabilité d’une action

Rentabilité = rendement (flux de revenu) + gain ou perte en capital (plus-value ou moins-value espérée) Le taux de rentabilité d’une action comprend non seulement le dividende net du titre (taux de rendement) mais aussi la plus-value en capital (ou moins-value) rapporté au cours d’achat de l’action.

L’organisation de la gestion

En général, dans toute institution effectuant de la gestion de portefeuilles, on retrouve 4 entités : - le département de recherche et d’analyse économique et financière, - le comité d’investissement, - les gérants de portefeuilles, - le service de contrôle.

Les styles de gestion

La gestion HTM (Hold to Maturity) : cette approche s’applique à investir dans des titres de créances et à les conserver jusqu’à leur maturité. Par extension, un fonds HTM est un fonds avec une maturité cible investi sur des titres dont la maturité est très proche ou égale à celle du fonds.

Le Fonds Monétaire International

Le Fonds monétaire international (FMI) est une institution internationale dont le rôle essentiel de nos jours est de fournir des crédits aux pays connaissant des déficits extérieurs et des difficultés financières. Il leur impose en contrepartie certaines politiques économiques. L’institution devait à l’origine garantir la stabilité du système monétaire international, dont la disparition au moment de la Grande dépression des années 1930 avait eu des effets catastrophiques sur l’économie mondiale. Après 1976 et la disparition de ce système monétaire, le FMI a hérité d’un nouveau rôle face aux problèmes d’endettement des pays en développement et à certaines crises financières. 1- Histoire

La Banque Mondiale

La Banque Mondiale est une organisation internationale créée pour lutter contre la pauvreté en finançant les États. Son fonctionnement est assuré par le versement d'une cotisation réglée par les États membres. Son siège est à Washington. Le président est élu pour cinq ans par le Conseil des Administrateurs de la Banque, autrement dit, par les responsables de la conduite des opérations générales de la Banque. Elle est l'un des organismes composant les Nations Unies. 1- Histoire

La Banque Centrale Européenne

La Banque centrale européenne ou BCE est la banque centrale chargée de définir les grandes orientations de politique monétaire de la zone euro et de prendre les décisions nécessaires à sa mise en œuvre. Elle a été créée en 1998 et son siège est à Francfort. 1- Rôle et présentation

La Banque de Développement des BRICS

Les chefs d'Etat et de gouvernement des cinq pays du groupe BRICS ont signé mardi 15 juillet 2014 un accord créant une nouvelle banque de développement et un fonds de réserve d'urgence communs, a annoncé la présidente brésilienne Dilma Rousseff. Cette dernière a précisé que la banque serait dotée d'un capital de départ de 100 milliards de dollars (74 milliards d'euros),

Qu’est-ce que la Bourse ?

La Bourse est l’une des sources de financement de l’économie et un lieu de placement de l’épargne. Elle permet aux entreprises privées et publiques, aux collectivités locales et à l’Etat de se procurer des fonds pour financer leurs investissements (équipement, usines, machines…) en faisant appel public aux épargnants par l’émission d’instruments financiers (actions et autres titres donnant accès au capital, titres de créances, parts ou actions d’OPCVM et instruments financiers à terme) sur le marché.

Les ordres de bourse

1- Généralités Pour effectuer des opérations de bourse, il suffit d’être titulaire d’un compte chez un intermédiaire habilité à cet effet : entreprise d’investissement (sociétés de bourse ou société de gestion de portefeuille), banques, Caisses d’Épargne… Tous les établissements proposent une grille tarifaire.

Les indicateurs économiques

Nous analysons ici le rôle joué par certains indicateurs économiques dans le comportement des marchés financiers. Un indicateur est dit « retardé » lorsqu’il est connu de façon certaine. En revanche, lorsqu’il permet de prévoir l’avenir, il sera dit « avancé ». En cas de crainte de surchauffe, des indicateurs de tension, c’est-à-dire le taux de chômage et le taux d’utilisation des capacités par exemple, seront privilégiés, alors qu’en phase de redémarrage économique, ils donneront une idée de la date du resserrement.

Les indicateurs boursiers

Ces indicateurs font l’objet d’une attention particulière des investisseurs afin d’identifier les futures tendances des marchés boursiers. Baromètre du marché obligataire Les indices Itraxx sont parmi les plus liquides et les plus représentatifs du marché des dérivés de crédit. Ils sont un bon moyen pour comprendre l’état d’humeur et de confiance des marchés obligataires européens.

Le Trading à haute fréquence (HFT, high frequency trading)

Le rôle des automates Les automates sont capables d’envoyer des ordres à la milliseconde. Les meilleurs d’entre eux autour de la nanoseconde. Il faut toutefois faire une distinction entre : - les automates haute fréquence (dit aussi automates quantiles) qui décident selon des algorithmes mathématiques complexes des ordres à envoyer,

Le money management

1- Règles pratiques de gestion d’un portefeuille Le risque financier est composé : - du risque valeur (diversifiable dès lors que l’on augmente le nombre de titres) - du risque marché (non diversifiable) Les études menées montrent que le nombre « idéal » de titres se situe entre 15 et 20. Au-delà, on ne réduit pas davantage le risque valeur.

L’organisation de la place financière française

Depuis 1986, les opérations de bourse sur les marchés français sont enregistrées sur le système de cotation électronique géré par Euronext. Les ordres de bourse sont entrés par un intermédiaire financier dans le système informatique, qui assure la confrontation de tous les ordres d’achat et de vente. Le Palais Brongniart

L’impact du cycle économique sur les marchés financiers

En théorie, une augmentation des taux d'intérêt se traduira par une baisse dans les cours des actions et une baisse dans les prix des instruments à revenu fixe (obligation…). Les cours des actions baisseront car ces derniers reflètent les perspectives des entreprises en termes de croissance et de rentabilité; et si les taux d'intérêt augmentent, la baisse des dépenses de consommation et de l'activité économique, nuira à ces perspectives.

L’environnement économique et financier

1- Rôle de l’Etat et équilibre en économie ouverte La production nationale de biens et services est augmentée des importations de produits étrangers. Les débouchés pour les produits s’accroissent du fait des exportations qui s’ajoutent aux débouchés intérieurs (consommation et investissement). L’équilibre macroéconomique comptable est le suivant :